Le plus intelligent serait d’arrêter de dépenser de l’énergie et de l’argent contre la lutte du partage de fichier (alorsque cela est bénéfique pourla mafia du divertissement comme les études le démontrent ) mais bon, on fait pas d’un âne un cheval de course hein  :p

Non content de participer au programme de riposte graduée made in USA (surnommé six strikes), Comcast, un des plus FAI outre Atlantique, se préparerait à lancer une autre offensive sur le piratage.

Selon Variety, il s’agirait de proposer un accès (évidemment payant) à la version légale d’une oeuvre dès lors que celle-ci est en train d’être téléchargée de manière illicite par l’internaute. 

En théorie, ce système aurait, contrairement à la riposte graduée, l’avantage de l’immédiateté et de la facilité, puisque les liens renverraient non pas vers un service général mais bien vers l’oeuvre précise.

Le seul problème, comme le souligne le Time, c’est que les oeuvres piratées le sont souvent en raison de leur indisponibilité dans les catalogues légaux.

.

l’article intégral: http://electronlibre.info/le-presque-super-plan-de-comcast-pour-lutter-contre-le-piratage/