Trois fournisseurs de messageries ont décidé de chiffrer le trafic des e-mails entre leurs serveurs, par le protocole SSL/TLS. Le but : rassurer les citoyens allemands… et couper l’herbe sous les pieds des concurrents américains.

Face à l’ampleur de la surveillance américaine révélée par Edward Snowden, trois fournisseurs allemands de messagerie électronique ont décidé de s’unir pour blinder le trafic de leurs courriels. A savoir : T-Online (filiale de Deutsche Telekom), GMX et Web.de. A eux trois, ils représentent deux tiers des comptes emails privés en Allemagne, soit 50 millions de boîtes électroniques, selon l’AFP. Ils ont baptisé leur initiative de sécurité « Email made in Germany ».
De s’agit-il exactement ? Les trois sociétés ont mis en place un chiffrement des échanges par protocole SSL/TLS entre tous leurs serveurs. Désormais, un mail envoyé de GMX vers T-Online ou Web.de sera donc automatiquement chiffré, et cela de bout en bout (depuis l’équipement terminal de l’envoyeur à celui du récepteur). A ce titre, les utilisateurs verront apparaître dans leurs boîtes aux lettres une petite pastille « Email made in Germany » pour signifier qu’une adresse est sécurisée. En revanche, un mail envoyé de GMX vers Gmail ne bénéficiera pas cette protection.

http://www.01net.com/editorial/601071/espionnage-americain-les-hebergeurs-allemands-vont-chiffrer-tous-les-emails/