La ministre vénézuélienne chargée des affaires pénitentiaires a invité la population à quitter Facebook. Le réseau social américain est en effet accusé d’aider les agences de renseignement des États-Unis à collecter et analyser les données et les communications des internautes.

voici le message publié mercredi sur le réseau social Twitter.

« Compatriotes : annulez vos comptes sur Facebook, vous travaillez gratuitement comme informateurs pour le compte de la CIA ! Tirez les leçons de l’affaire Snowden« ,

Le 5 juillet, les autorités vénézuéliennes ont fait savoir que le pays accepte d’accorder l’asile à l’Américain « pour le protéger de la persécution de l’empire le plus puissant du monde, qui s’est déchaînée sur lui« . Une réponse qui n’est guère surprenante, au regard des relations difficiles entre les États-Unis et le Venezuela, tant sur le plan diplomatique qu’en matière idéologique.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com