Un groupe de pirates informatiques affirme avoir obtenu une liste de plus deplus de 12 millions d’identifiants d’iPhone en piratant l’ordinateur d’un agent du FBI. Le fichier contiendrait aussi les noms des utilisateurs d’iPhone, leurs numéros de téléphone, leurs codes postaux et d’autres données personnelles.

Un extrait de ce document, mis en ligne par les hackers, liste plus d’un million d’identifiants. Ce fichier, que Le Figaro a consulté, contient le nom associé à chaque appareil dans iTunes et un code utilisé pour envoyer des notifications. Les autres informations sensibles ont été expurgées.

L’identifiant unique des iPhone, appelé UDID, a longtemps pu être récupéré librement par les développeurs d’applications, avant qu’Apple ne change de politique. Il permettait notamment d’adresser de la publicité ciblée aux utilisateurs d’iPhone.

Le groupe AntiSec, qui revendique cette publication, est né sur les cendres des LulzSec. Ce collectif de pirates avait multiplié les coups d’éclat l’été dernier, en infiltrant les ordinateurs de Sony et de Fox. Dans le message qui accompagne la publication du document, les hackers apportent également leur soutien à Julian Assange, aux rebelles syriens et aux Pussy Riot.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/04/97001-20120904FILWWW00332-une-liste-didentifiants-iphone-piratee.php